• Vieillissement humain

    AMBULANCIER
    HOSPITALIER

    AMBULANCE HOSPITALIÈRE

     La personne âgée

    Espace membre bienfaiteur

          

                             U.N.A.H.     Union nationale des ambulanciers hospitaliers

     

     

     1/ Le Vieillissement Humain :

    Les progrès de la médecine ont permis de reconnaître le rôle important des facteurs génétiques, des altérations du fonctionnement cellulaire, ou encore des modifications du métabolisme des protéines.

    1.1/ Définition :

    Le vieillissement est l’ensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions de l’organisme à partir de l’âge « mûr ».

    Il est la résultante des effets intriqués de facteurs génétiques (vieillissement intrinsèque) et de facteurs environnementaux auxquels est soumis l’organisme tout au long de sa vie.

    C’est un processus lent et progressif.

    Haut de page

    1.2/ Age de la vieillesse :

    OMS : 65 ans et +

    Définition sociale : âge de cessation d’activité professionnelle (55-60 ans)

              Souvent pour les institutions = 75 ans âge d’entrée

    On différencie :  3ème âge > 65 –89 ans

                               Grand âge > 90 ans ------->

     L’âgisme est la discrimination négative vis à vis du « vieux ».

              Gériatrie : discipline médicale prenant en charge la personne âgée

    Gérontologie : étude du vieillissement.

    Haut de page

    1.3/ Effet du Vieillissement sur l’organisme :

    Il s’accompagne d’une diminution des capacités fonctionnelles de l’organisme qui induit une diminution de la capacité de l’organisme à s’adapter aux situations d’agression (stress, infection, traumatisme...). La population âgée est très hétérogène.

    sur les métabolismes :

    - Diminution tolérance sucre

    - Diminution poids

    sur le système nerveux :

                                          - Augmentation  du temps de réaction, + réduction modérée de mémoire par rapport                                         aux informations nouvelles

    - Déstructuration sommeil

    - Diminution de la sensation de souffrance (=> syndrome confusionnel)

    - Risque de chute

    Sur les organes des sens :

    - Presbytie (réduction de l’accommodation)

    - Cataracte (opacification du cristallin)

                                          - Perte de l’audition vers les sons aigus

    Sur le système cardio-vasculaire :

                                         - Diminution capacité respiratoire (diminution muscles, + diminution diffusion de
                                            l'oxygène)

    Haut de page

             Sur l’appareil locomoteur :

    - Diminution masse musculaire, + Diminution force musculaire

    - Ostéoporose (plus particulièrement chez les femmes)

    Sur l’appareil urinaire :

    -         Diminution capacité rénale

    -         Diminution de la capacité des sphincters à se contracter

    Sur les organes sexuels :

    - Diminution de la sécrétion de testostérone + augmentation du volume de la prostate

    - arrêt du cycle menstruel : involution de l’utérus et des glandes mammaires

    - arrêt de sécrétion des oestrogènes

    Sur la peau et les phanères :

    - Altération du tissu élastique

    - Diminution de la vitesse de croissance des cheveux et des ongles

    - Diminution des mélanocytes => grisonnement des cheveux

     

    Sur le système immunitaire :

    - moins de réaction

    Certains sujets > 100 ans ne présentent aucun de ces symptômes.

    Haut de page

    1.4/ Stratégies pour ralentir le vieillissement :

    - le respect d’un poids idéal chez l’adulte

    - l’activité physique (ralentit la diminution masse musculaire, liée à l’avancée en âge. Effet sur les fonctions cardio- respiratoire + préventions des chutes).

    - Correction des déficits hormonaux : traitement substitutif de la ménopause (effet sur l’os, la peau, les organes urogénitaux et le cerveau)

    - Injection hormones de croissance à certains sujets âgés => ralentissement du vieillissement de la peau.

     - D.H.E.A, (stéroïde surrénalien), améliore certaines fonctions mnésiques sur le rat âgé            (chez l'homme en cours d’expérimentation).

    Tous droits réservés © Agnès Seccall, 2003 CESU 34

    Haut de page                                                                                                                                                                                                        Page suivante

                   

    <script language="JavaScript1.1"> </script>

    Webmestre : Eric

    © U.N.A.H. France
    Tous droits réservés
    Mentions légales

    Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

     Accueil  Historique  Contact   Métier  Législation  FAQ  Hygiène Manutention  Transports handicapés  Humour   Plan du site  Nous contacter   Boutique


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :